Art et enfance pour un monde meilleur I France-Québec

Évènements 2021 Publié le 01 octobre 2021 / Dernière mise à jour le 19 janvier 2022

Évènement – 13 octobre – Saint-Étienne

Art et enfance pour un monde meilleur

« Art et enfance pour un monde meilleur«  a été initié dans le cadre des Entretiens Jacques Cartier.
Il est issu d’une collaboration France x Québec entre l’Université Jean Monnet et l’Université de Montréal.

Il est soutenu par le Centre Jacques Cartier, la Fondation UJM, l’Opéra de Saint-Étienne, la Délégation générale du Québec en France, le Conseil des Arts et des Lettres du Québec et l’Association française de recherches sur les livres et objets culturels de l’enfance.

Programme

Programme 2021 : Art et enfance pour un monde meilleur.

Résumé

En premier lieu, le couple « enfance et art » et, plus particulièrement, le couple « enfance et musique », bénéficie généralement d’un regard doublement bienveillant. D’une part, les enfants, vus comme naturellement ouverts, seraient les meilleurs vecteurs d’interculturalité. D’autre part, ce que les chercheurs ont longtemps appelé le « folklore enfantin » serait universel, associant chant, jeu et gestuelle à l’enfance comme autant de notions positives et partagées à l’échelle du monde.

De plus, de « l’art enfantin » à un art pour les enfants, nombreux sont les créateurs qui ont écrit, composé ou peint pour le jeune âge. Nombreux également sont les structures et dispositifs culturels impliqués. Celles-ci ont dans le grand espoir de l’inclusion par l’art. Enfin, nombreux sont les lieux d’éducation qui parient sur l’art. Afin de favoriser l’épanouissement et le développement de facultés intellectuelles et cognitives de l’enfant.

Art et enfance pour un monde meilleur – Le déroulé

Ainsi, à partir de projets artistiques ayant pour mission de construire « un monde meilleur », il est question de réfléchir aux ressorts, aux enjeux et aux impacts de ces projets. Des projets qui s’appuient sur ce double pari fait sur le pouvoir de l’art et celui des enfants.

Par ailleurs, dans une perspective pluridisciplinaire et plurisectorielle, nous interrogerons des projets musicaux. Tel que le projet Démos (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale) coordonné par la Philharmonie de Paris. Ou encore “La Musique aux enfants” issu du partenariat entre l’Université de Montréal et l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) qui travaille sur les notions d’écoute, de respect et de vivre ensemble à partir de la pratique musicale en société. Enfin, nous nous pencherons sur des lieux où la pratique des arts plastiques vise à combattre l’exclusion des très jeunes tel le centre La Source.

Par conséquent, nous nous intéresserons aux discours sur l’enfance et l’art. Mais également aux motivations des artistes, à leurs créations et à leurs processus de créations. Ensuite, nous nous intéresserons aux dispositifs et structures sociopolitiques qui mettent en oeuvre les projets artistiques dédiés aux enfants.

Ce projet au long cours se décline en plusieurs formats :

  • Sommet virtuel du 6 novembre 2020 réunissant le peintre français Gérard Garouste, le compositeur québécois François-Hugues Leclair et le directeur artistique de la Maîtrise de la Loire Jean-Baptiste Bertrand.
  • Colloque du 13 octobre 2021 à l’Université Jean Monnet Saint-Étienne.
  • Création du conte musical L’Amour de la Terre le 1er décembre 2021 à l’Université Jean Monnet Saint-Étienne.