Fabrice Vavre

Directeur de recherche CNRS ― laboratoire de Biométrie et biologie évolutive

Biographie

Biologiste de l’évolution et directeur du laboratoire de « Biométrie et biologie évolutive », UMR 5558 (CNRS, Université Lyon 1, VetAgro Sup), Fabrice Vavre étudie les relations interspécifiques, notamment les interactions symbiotiques, en utilisant comme modèle les interactions entre arthropodes et bactéries transmises principalement verticalement (de la mère à la descendance). L’objectif est de comprendre la dynamique de cet individu chimère, les facteurs qui orientent ces interactions vers le conflit ou la coopération, et leurs conséquences sur le phénotype étendu de l’individu et l’évolution de chacun des partenaires. La subtilité de ces interactions, qui naviguent continuellement entre intérêts égoïstes et partagés, est particulièrement importante à considérer et à intégrer dans l’étude à la mode de l’holobionte et du microbiote. 

Au-delà de ces aspects scientifiques, Fabrice Vavre est également impliqué dans la construction de l’écosystème de recherche lyonnais sur les approches One Health. Cela l’a conduit à diriger le projet de plateforme Symbiotron pendant plus de 10 ans, et depuis 2021 à coordonner le projet Equipex+ Infectiotron, récemment financé et porté par l’Université Lyon 1. Ce projet vise à développer un ensemble d’outils coordonnés pour le développement opérationnel de projets sur les maladies infectieuses depuis leur environnement naturel jusqu’au laboratoire, avec un accent particulier sur les pathogènes de niveau 3. Fabrice Vavre est également activement impliqué dans la mise en œuvre et le développement du projet SHAPE-Med@Lyon, également coordonné par l’Université de Lyon 1, et en particulier pour le développement de l’Institut Transdisciplinaire de Santé de Lyon.

A retrouver dans :