mardi 10 octobre 2023 - 13:30

Tensions sociales et contexte numérique : équité, diversité et inclusion en France et au Canada

Chapitre : Enjeux de l’innovation et des nouvelles technologies

Par : Université Lyon 2 / Université d’Ottawa / ENS de Lyon / Université Jean Monnet, Saint-Étienne

Salle des colloques, Université Lyon 2, 18 quai Claude Bernard, 69007 Lyon

En France et au Canada, les technologies numériques ont transformé la vie quotidienne de manière subtile et extraordinaire : pensons à la façon dont nous communiquons, ou bien à la façon dont nous conduisons des voitures, ou même encore aux types de travail que nous effectuons. Avec chaque innovation ou nouvelle application des technologies numériques, des défis de plus en plus importants surviennent concernant la pleine participation à la société des individus et des groupes qui sont exclus ou en marge de la transformation numérique, tels que les immigrants, les minorités linguistiques et économiques, les personnes handicapées, les peuples autochtones, et les personnes racialisées. Il existe ainsi une forte disjonction entre la diversité sociale et culturelle et la société qui se sert d’outils numériques; par exemple, les inégalités socio‐économiques relevant de la fracture numérique sont devenues encore plus évidentes pendant la crise de la COVID‐19 car, alors que les personnes qui avaient accès à une connexion Internet fiable ont pu continuer à travailler et étudier chez elles, celles qui n’en disposaient pas ont encore plus souffert. Cet Entretien se penchera ainsi sur les tensions dans

deux sociétés où il existe déjà de profondes inégalités socio‐économiques qui risquent de s’aggraver à

cause des technologies numériques.

 

Nous venons d’organiser un Entretien Jacques Cartier sur ce sujet en novembre 2022 à l’Université d’Ottawa. Lors de cet EJC, des questions à la fois nombreuses et variées ont été abordées et, notamment, la question suivante a servi de fil conducteur des discussions: Comment est‐ce que l’intersection du numérique avec la diversité et l’inclusion peut générer de nouvelles connaissances et de nouveaux modes d’agir et de faire ? Les interventions et les discussions ont fortement contribué à avancer les connaissances dans ce domaine, et nous avons appris plusieurs choses, par exemple : comment l’intelligence artificielle et les algorithmes reflètent et renforcent les inégalités non seulement par l’utilisation des données biaisées mais aussi par un manque de diversité au sein des équipes responsables du développement des algorithmes. Et encore, nous avons vu que dans le secteur privé certains organismes travaillent à partir de données rigoureuses et des technologies numériques pour réduire ces biais et contribuer à créer un milieu de travail profondément diversifié. Nous avons

également entendu des interventions sur l’inclusion des personnes handicapées dans le développement des outils technologiques et dans les expositions muséales, et sur la revitalisation des langues autochtones assistée par des outils numériques.

 

Nous nous sommes rendu compte que ces discussions méritent non seulement d’être explorées en plus profondeur, mais qu’elles ont soulevé encore des enjeux relatifs à l’EDI dans un contexte numérique. C’est ainsi que l’EJC qui fait l’objet de cette demande abordera des enjeux qui sont survenus en 2022 mais qui n’ont pas pu être approfondis de manière suffisante. Nous poserons ainsi une nouvelle série de questions pour examiner ce sujet en se concentrant sur le thème des tensions sociales dans un contexte numérique : 

 

1) En quoi les réponses aux inégalités numériques en France et au Canada sont‐elles divergentes et en quoi sont‐elles similaires ? Comme nous avons beaucoup entendu en 2022 sur les façons dont les secteurs privé et public au Canada répondent à ces enjeux, en 2023 qu’en est‐il en France? Quels enjeux sont mis de l’avant et pourquoi ?

2) Qu’est‐ce que nous pouvons donc apprendre les uns des autres sur la manière dont les technologies et les processus numériques modifient la nature de la participation et l’inclusion sociale ? 

3) Comment est‐ce qu’on peut faire en sorte à ce que l’utilisation du numérique bénéficie à tout le monde et non seulement les groupes privilégiés ? 

4) De quelles façons le numérique contribue‐t‐il aux processus de réconciliation auprès des Autochtones au Canada, ou à la rectification des maux commis par le passé, comme dans le cas des personnes d’origine maghrébine en France ? 

5) Quel rôle la technologie numérique joue‐t‐elle dans le cadre des révolutions socio‐culturelles ? 

6) Comment assurer une utilisation plus équitable et inclusive des données ?

 

La confrontation des pratiques canadiennes et françaises, et le dialogue entre disciplines et secteurs public et privé auront comme but une réflexion sur ces questions et le partage de meilleures pratiques en équité, diversité et inclusion dans et par le numérique. De plus, l’EJC 2022 a permis de démarrer un projet de recherche entre l’université Lyon 2, l’ENS de Lyon et l’université d’Ottawa sur le numérique et les inégalités pour aborder plusieurs questions comme : le numérique est‐il un moyen pour mesurer les inégalités ou aggrave‐t‐il les discriminations ou est‐il un facteur d’inclusion ? Le projet d’EJC proposé pour 2023 sera un tremplin pour développer ce projet de recherche initié après l’EJC 2022 et pour y associer d’autres types de partenaires comme des associations, entreprises privées ou collectivités publiques.

Programme

  • 13h30 : Introduction générale

    • Sabine Loudcher, Professeure en informatique, Université Lyon 2
    • Jean-Philippe Magué, Maître de conférences en science du langage, ENS de Lyon
  • 13h45-15h15 : Société et citoyenneté

    • Jean-Philippe Magué, Maître de conférences en science du langage, ENS de Lyon
    • Mariane Khoulé-Tall, Cheffe de projet inclusion numérique, Ville de St-Etienne
    • Tristan Lamonica, Directeur de stratégie numérique et analytique, Parlement du Canada
    • Hugo Brunon, Chef de projet inclusion numérique, Métropole de Lyon
    • Emma Larribeau, Responsable d’Espace de solidarité numérique Lyon, Emmaüs Connect
  • 15h45-17h15 : Sciences et société

    • Sabine Loudcher, Professeure en informatique, Université Lyon 2
    • Cécile Favre, Maîtresse de conférences en informatique, Université Lyon 2
    • Julien Velcin, Professeur en informatique, Université Lyon 2
    • Lise Wagner, Experte accessibilité et usage, Okeenea
  • 17h15 : Synthèse générale

    • Kevin Kee, Conseiller principal du recteur, stratégie numérique et innovation pédagogique, Université d’Ottawa

Intervenants

Sabine Loudcher

Professeure en informatique

Université Lyon 2

Jean-Philippe Magué

Maître de conférences en science du langage

ENS de Lyon

Mariane Khoulé-Tall

Cheffe de projet inclusion numérique

Ville de St-Etienne

Tristan Lamonica

Directeur de stratégie numérique et analytique

Parlement du Canada

Hugo Brunon

Chef de projet inclusion numérique

Métropole de Lyon

Emma Larribeau

Responsable d'Espace de solidarité numérique Lyon

Emmaüs Connect

Cécile Favre

Maîtresse de conférences en informatique

Université Lyon 2

Julien Velcin

Professeur en informatique

Université Lyon 2

Lise Wagner

Experte accessibilité et usage

Okeenea

Kevin Kee

Conseiller principal du recteur, stratégie numérique et innovation pédagogique

Université d'Ottawa