mardi 29 novembre 2022

Effets rebonds dans le numérique : comment les détecter ? Comment les mesurer ? Comment les éviter ? 

Chapitre : Enjeux de l’innovation et des nouvelles technologies

Par : ENS-Lyon - Université de Sherbrooke

Salle « La Source » Campus de Longueuil, Université de Sherbrooke

Dans l’espoir de circulariser leurs flux de matières et d’énergie, les économies avancées s’engagent dans une numérisation intensive de leurs différents secteurs (agriculture, ville, transport, loisirs…). Dans le même temps, l’empreinte environnementale du numérique ne cesse de grandir. Autrement dit, le coût environnemental des technologies numériques en vient à surpasser les gains qui doivent pourtant se réaliser à travers elles. Les enjeux qui se font jour à travers cette dynamique relève du phénomène dit de l’effet rebond : soit le paradoxe par lequel des technologies plus efficaces sur le plan énergétique engendrent, dans l’agrégat, une augmentation de la consommation totale d’énergie. Mais ces effets rebond sont difficiles, voire impossibles à mesurer tant les chaines de causalité́ qui les sous-tendent sont complexes et enchevêtrées. La question se pose donc de savoir si et jusqu’où les effets rebond peuvent être anticipés et évités grâce aux potentialités du numérique qui, pourtant, menacent d’en exacerber les enjeux? 

Programme

8h30 : Accueil et introduction

  • Marie-Luc Arpin – Professeur, Université de Sherbrooke
  • Laurent Lefèvre – Chargé de Recherches, ENS-Lyon

9h : Conférence d’ouverture (45min.)

Martin Deron – Chargé de projet – Chantier numérique, Cheminsdetransition.org

PAUSE 9h45

10h-11h45 : Panel 1 

Action climatique urbaine et infrastructure numérique : peut-on détecter, mesurer et éviter les effets rebonds ? Et si oui, à quelles conditions 

Mise en contexte et modération : Marie-Luc Arpin

  • François Grondin – Professeur, Université de Sherbrooke – Les métriques de performance en intelligence artificielle : un objectif en recherche en soi ?
  • Laurent Lefèvre – Chargé de Recherches, ENS-Lyon
  • Christophe Abrassard – Professeur, Université de Montréal – Surplus de sobriété numérique versus effet rebond : vers une nouvelle comptabilité pour encadrer les effets rebonds à l’échelle d’un territoire ? 
  • Mélina Planchenault – Conseillère en planification, Bureau de la transition écologique et de la résilience – Ville de Montréal – Paradoxes et nuances dans la ville écologique intelligible : comment penser l’essor de la 5G?

LUNCH 1h15min

13h-14h45 : Panel 2 

Déchets électroniques et économie circulaire : peut-on détecter, mesurer et éviter les effets rebonds ? Et si oui, à quelles conditions ?

Mise en contexte et modération : Laurent Lefèvre

  • Romuald Ribault – Spécialiste en REP, Ecologic France
  • Stéphanie Leclerc -Candidate au Ph. D., Spécialiste en RSE et en appro. responsable des TIC, McGill University – Peut-on cartographier les chaînes de causalité des rebonds dans le numérique de la traçabilité ?
  • Sonia Gagné – PDG, Recyc-Québec
  • Marie-France Bellemare – PDG, Insertech

PAUSE 15 min.

15h-16h30 : Panel 3 

De la nature du phénomène : et si les effets rebonds numériques étaient impossibles à détecter, mesurer, éviter ?

Mise en contexte et modération : Marie-Luc Arpin

  • Gentiane Bélanger – Directrice/conservatrice, Ph. D., Université Bishop – Sous le prisme du paradoxe : Matérialisme et complexité
  • Nadia Girard – Stagiaire postdoctorale et consultante en « gestion » des paradoxes, Université de Sherbrooke
  • Arnault Pachot – Fondateur, Président OpenStudio, Chercheur Université Clermont Auvergne
  • Marianne Pedinotti-Castelle – Candidate au Ph. D. au LIRIDE, Université de Sherbrooke

Intervenants

Martin Deron

Chargé de projet

Chantier numérique, Cheminsdetransition.org

marie luc arpin

Marie-Luc Arpin

Professeure adjointe au département de management et de GRH

École de gestion de l’Université de Sherbrooke

gentiane

Gentiane Bélanger

Directrice-conservatrice de la Galerie d’art Foreman

Université Bishop’s

Nadia Girard

Nadia Girard

Stagiaire postdoctorale et consultante en « gestion » des paradoxes

Université de Sherbrooke

François Grondin

François Grondin

Professeur

Université de Sherbrooke

Stéphanie H. Leclerc

Stéphanie H. Leclerc

Candidate au Ph. D., Spécialiste en RSE et en appro. responsable des TIC

McGill University

Laurent Lefèvre

Laurent Lefèvre

Chargé de Recherches

École Normale Supérieure de Lyon

Christophe Abrassart

Christophe Abrassart

Professeur agrégé

École de design de la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal

Sonia Gagné

Sonia Gagné

Présidente-directrice générale

RECYC-QUÉBEC

Romuald

Romuald Ribault

Expert au sein de l’Institut National de l’Économie Circulaire - Directeur marketing

Ecologic

Mélina Planchenault

Mélina Planchenault

Conseillère en planification

Bureau de la transition écologique et de la résilience, Ville de Montréal

arno

Arnault Pachot

Fondateur

OpenStudio

Marianne Pedinotti-Castelle

Marianne Pedinotti-Castelle

Candidate au doctorat

Laboratoire Interdisciplinaire en Ingénierie Durable et en Écoconception (LIRIDE) de l’Université de Sherbrooke