lundi 09 octobre 2023 - 13:30

La biodiversité dans les zones métropolitaines

Chapitre : Santé et sciences de la vie

Par : Métropole de Lyon / Ville de Montréal / Ville de Lyon / Agence d’urbanisme de l’aire métropolitaine lyonnaise

Salon Justin Godard, hôtel de ville de Lyon, 1 Pl. de la Comédie, 69001 Lyon

Les milieux naturels sont de véritables berceaux de vie. Ils forment des habitats pour de nombreuses espèces fauniques et floristiques, en plus de fournir quantité de services écosystémiques. Les élus du Grand Lyon, de Lyon et de Montréal sont déterminés à préserver le capital naturel dont bénéficient leurs territoires. Ils se sont d’ailleurs dotés d’objectifs ambitieux à cet égard.

La nature rend de multiples services écologiques, contribue à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens et renforce la capacité d’adaptation de nos villes face aux impacts des changements climatiques. Le maintien de milieux naturels et d’espaces verts à proximité de lieux fortement urbanisés contribue également au bien-être des habitants en permettant l’accès à la nature, en fournissant un lieu de ressourcement et en favorisant la pratique d’une activité physique. Le maintien et le renforcement des continuités naturelles permettent d’améliorer la qualité et la fonctionnalité des milieux naturels et des espaces verts.

Au-delà de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre indispensable pour rester à un niveau supportable de hausse moyenne des températures, les villes doivent adapter leurs aménagements aux changements ces climats qui vont arriver : hausse des températures, changement des rythmes des pluies, augmentation des événements extrêmes. Deux axes de travail se dégagent : rafraîchir la ville et gérer les eaux pluviales.
Depuis quelques années, les solutions fondées sur la nature sont développées pour créer et gérer des espaces répondant à plusieurs objectifs : par exemple, ces solutions fondées sur la nature permettent de gérer les eaux pluviales, favorisent leur infiltration dans le sol pour la recharge des nappes, offrent grâce à l’espace vert qu’ils peuvent être un cadre de vie verdoyant, et sont des lieux plus frais. La place de la biodiversité est également questionnée dans ces aménagements et est un enjeu fort à l’aune de l’effondrement de la biodiversité constatée de plus en plus.

La Métropole de Lyon, la Ville de Lyon et la Ville de Montréal ont toutes trois des objectifs ambitieux pour la préservation de la nature en ville et des trames vertes bleues et noires, mais aussi pour lui redonner une place importante, en la considérant plus comme un accessoire d’embellissement des aménagements urbains.

Aussi, dans le cadre des entretiens Jacques Cartier, la Métropole de Lyon, la Ville de Lyon et la Ville de Montréal proposent à travers de présentations croisées de partager les différentes stratégies définies, les actions entreprises pour préserver et gérer les milieux naturels présents sur leurs territoires et pour améliorer leur situation mais aussi pour en tirer les enseignements possibles.

Ces échanges seront organisés à partir de 3 questionnements :

  • Comment mieux intégrer la biodiversité dans les documents de planification ?
    Quelles sont les adaptations des outils de planification urbaines qui ont été mises en œuvre afin de laisser cette place à la Nature dans l’espace urbain ? Quelle est l’implication des schémas régionaux et de leur déclinaison locale pour amener les collectivités dans la préservation des armatures vertes de leur territoire ?
    A partir de ces questionnements nous pourrons voir comment chacune des collectivités a adapté ses documents de planification pour tenir compte des nouvelles réglementations telles que le « zéro artificialisation nette » en France ou de l’accord Kunming Montréal au Canada.
  • Les Solutions Fondées sur la Nature : comment s’adapter aux changements climatiques en favorisant la biodiversité ?
    Comment les solutions fondées sur la nature qui présentent de nombreux atouts peuvent-elles prendre en compte la complexité des écosystèmes naturels ? Comment pouvons-nous mesurer les effets des solutions fondées sur la nature sur la biodiversité ? A partir des actions menées par chacune des collectivités nous pourrons voir comment la biodiversité est prise en compte dans la mise en œuvre de solutions fondées sur la nature pour le rafraîchissement de la ville, pour la gestion des eaux pluviales, pour la création d’espaces récréatifs pour les habitants.
  • Comment la société civile peut-elle contribuer à la préservation de la biodiversité ? Quelle place les collectivités laissent-elles aux citoyens et aux organismes à but non lucratif pour préserver la biodiversité ? Quel rôle les citoyens peuvent il avoir dans la préservation de la biodiversité ? Comment pouvons-nous amener les citoyens à accepter une nature plus sauvage dans leur environnement urbain ? Les trois collectivités ont mené des actions associant les habitants et les associations dans la prise en compte, le développement et la gestion d’espaces de nature de proximité à des degrés différents, du choix des projets à financer et à réaliser à la mise en œuvre directe de projets en passant par la concertation lors de la définition des plans stratégiques.

 

Programme

13h30 : Accueil et mots d’introduction

  • Pierre ATHANAZE, Vice-Président en charge de l’Environnement, de la protection animale et de la prévention des risques, Métropole de Lyon 
  • Gautier CHAPUIS, Adjoint au Maire, en charge de la végétalisation, la biodiversité, la condition animale et l’alimentation, Ville de Lyon 
  • Magda POPEANU, Vice-présidente du comité exécutif, responsable de la performance organisationnelle, Ville de Montréal

14h00 :  Table ronde n°1 : Comment mieux intégrer la biodiversité dans les stratégies territoriales globales ?

Animation et modération : Philippe MARY, Délégué de la direction aux projets de transitions environnementales et à la résilience et responsable de l’Atelier Ressources, durabilité des territoires et Mobilités, Agence d’urbanisme de l’aire métropolitaine lyonnaise (UrbaLyon)

Quelles sont les adaptations des outils de planification urbaines qui ont été mises en œuvre afin de laisser cette place à la Nature dans l’espace urbain ? Quelle est l’implication des schémas régionaux et de leur déclinaison locale pour amener les collectivités dans la préservation des armatures vertes de leur territoire ? 

A partir de ces questionnements nous pourrons voir comment chacune des collectivités a adapté ses documents de planification pour tenir compte des nouvelles réglementations telles que le « zéro artificialisation nette » en France ou de l’accord Kunming Montréal au Canada.

  • Eric SBRAVA, Responsable du service Planification, Direction Planification et Stratégies Territoriales, Délégation Urbanisme et Mobilité, Métropole de Lyon
    La prise en compte de la biodiversité dans le Plan Local d’Urbanisme et d’Habitat du Grand Lyon et dans les autres documents d’urbanisme de référence
  • Pascal LACASSE, Chef de division stratégies de mobilité durable, Direction de la planification et de la mise en valeur du territoire, Service de l’urbanisme et mobilité, Ville de Montréal
    Une place repensée pour la biodiversité, d’une rive à l’autre
  • Louise-Hélène LEFEBVRE, Directrice, Service des grands parcs, du Mont-Royal et des sports, Ville de Montréal
    La nature en ville – une stratégie globale pour protéger les milieux naturels
  • Nicolas MAGALON, Directeur, Direction de la Biodiversité et de la Nature en Ville, Ville de Lyon
    Les nouvelles ambitions de la Ville de Lyon pour l’intégration de la nature en ville 

15h00 : Table ronde n°2 : Les Solutions fondées sur la nature : comment s’adapter aux changements climatiques en favorisant la biodiversité ?

Animation et modération : Philippe MARY, Délégué de la direction aux projets de transitions environnementales et à la résilience et responsable de l’Atelier Ressources, durabilité des territoires et Mobilités, Agence d’urbanisme de l’aire métropolitaine lyonnaise (UrbaLyon).

Comment les solutions fondées sur la nature qui présentent de nombreux atouts peuvent-elles prendre en compte la complexité des écosystèmes naturels ? Comment pouvons-nous mesurer les effets des solutions fondées sur la nature sur la biodiversité ?

A partir des actions menées par chacune des collectivités nous pourrons voir comment la biodiversité est prise en compte dans la mise en œuvre de solutions fondées sur la nature pour le rafraichissement de la ville, pour la gestion des eaux pluviales, pour la création d’espaces récréatifs pour les habitants.

  • Hervé CALTRAN, Responsable gestion des patrimoines, Direction du Cycle de l’Eau, Délégation de la Transition Environnementale et Énergétique, Métropole de Lyon
    Les arbres de pluie : une solution fondée sur la nature au service de la déconnexion des eaux pluviales
  • Jean-Marie ROGEL, Chef de projet schémas directeurs, Direction de l’Amélioration du Cadre de Vie, Délégation Gestion et Exploitation de l’Espace Public, Métropole de Lyon
    La stratégie de diversification des essences dans le développement de la canopée métropolitaine
  • Michel LABRECQUE, Chef de division recherche et développement scientifique, Jardin Botanique, Service Espace pour la vie, Ville de Montréal
    De friches industrielles à paysages productifs : la phytogestion de sites contaminés
  • Jeanne GODILLOT, Cheffe de projet Cours nature, Direction de la Biodiversité et de la Nature en Ville, Ville de Lyon
    Les cours nature : un potentiel de renaturation de la ville en faveur du bien-être des enfants
  • Jérémie WATTERS, Chef de division, stratégies et développement du réseau des grands parcs, direction Gestion des grands parcs et milieux naturels, Service des grands parcs, du Mont-Royal et des sports, Ville de Montréal (virtuel)
    La création de parcs, une solution stratégique basée sur la nature.

16h00 : Table ronde n° 3 : Comment la société civile peut-elle contribuer à la préservation de la biodiversité ?

Animation et modération : Philippe MARY, Délégué de la direction aux projets de transitions environnementales et à la résilience et responsable de l’Atelier Ressources, durabilité des territoires et Mobilités, Agence d’urbanisme de l’aire métropolitaine lyonnaise (UrbaLyon).

Quelle place les collectivités laissent-elles aux citoyens et aux organismes à but non lucratif pour préserver la biodiversité ? Quel rôle les citoyens peuvent il avoir dans la préservation de la biodiversité ? Comment pouvons-nous amener les citoyens à accepter une nature plus sauvage dans leur environnement urbain ?

Les trois collectivités ont mené des actions associant les habitants et les associations dans la prise en compte, le développement et la gestion d’espaces de nature de proximité à des degrés différents, du choix des projets à financer et à réaliser à la mise en œuvre directe de projets en passant par la concertation lors de la définition des plans stratégiques.

.Julie JODOIN, Directrice, Service Espace pour la vie, Ville de Montréal
Espace pour la vie : un lieu, un engagement, un mouvement

. Marie CHASSAGNE, Cheffe de projet Jardinage citoyen, Direction de la Biodiversité et de la Nature en ville, Ville de Lyon
Vers une nouvelle approche de la participation citoyenne dans la gestion de la nature en ville

. Audrey MANGIN, Cheffe de projet végétalisation, Direction Environnement, Écologie et Énergie, Délégation de la Transition Environnementale et Énergétique, Métropole de Lyon
Comment amener les habitants à accepter la biodiversité ? 

. Anne DESAUTELS, Directrice, Gestion des grands parcs et milieux naturels, Service Grands parcs, Mont-Royal et sports, Ville de Montréal (virtuel)
La coexistence entre la faune urbaine et les citoyens : la communication comme outil d’éducation

17h10 : Conclusion 

Intervenants

Pierre Athanaze

Vice-Président en charge de l'Environnement

Métropole de Lyon

Gautier Chapuis

Adjoint au Maire, en charge de la Végétalisation, la Biodiversité, la Condition animale et l'Alimentation

Ville de Lyon

Eric Sbrava

Responsable du service Planification, Direction Planification et Stratégies Territoriales, Délégation Urbanisme et Mobilité

Métropole de Lyon

Pascal Lacasse

Chef de division stratégies de mobilité durable, Direction de la planification et de la mise en valeur du territoire, Service de l'urbanisme et mobilité

Ville de Montréal

Louise-Hélène Lefebvre

Directrice, Service des grands parcs, du Mont-Royal et des sports

Ville de Montréal

Nicolas Magalon

Directeur, Direction de la Biodiversité et de la Nature en Ville

Ville de Lyon

Hervé Caltran

Responsable gestion des patrimoines, Direction du Cycle de l'Eau, Délégation de la Transition Environnementale et Énergétique

Métropole de Lyon

Jean-Marie ROGEL

Chef de projet schémas directeurs, Direction de l’Amélioration du Cadre de Vie, Délégation Gestion et Exploitation de l'Espace Public

Métropole de Lyon

Michel Labrecque

Chef de division recherche et développement scientifique, Jardin botanique, Service Espace pour la vie

Ville de Montréal

Jeanne Godillot

Direction Biodiversité et Nature en ville (Cheffe de projet Cours nature),

Ville de Lyon

Jérémie Watters

Chef de division stratégies et développement du réseau des grands parcs, direction Gestion des grands parcs et milieux naturels, Service des grands parcs, du Mont-Royal et des sports

Ville de Montréal

Philippe MARY

Délégué de la direction aux projets de transitions environnementales et à la résilience, et Responsable de l’Atelier Ressources, durabilité des territoires et Mobilités

Agence d’urbanisme de l’aire métropolitaine lyonnaise (UrbaLyon)

Julie Jodoin

Directrice, Service Espace pour la vie

Ville de Montréal

Marie Chassagne

Cheffe de projet Jardinage citoyen, Direction de la Biodiversité et de la Nature en Ville

Ville de Lyon

Audrey Mangin

Cheffe de projet végétalisation, Direction Environnement, Écologie et Énergie, Délégation de Transition Environnementale et Énergétique

Métropole de Lyon

Anne Desautels

Directrice, Gestion des grands parcs et milieux naturels, Service des grands parcs, du Mont-Royal et des sports

Ville de Montréal

Magda Popeanu

Vice-présidente du comité exécutif, responsable de la performance organisationnelle

Ville de Montréal