mardi 10 octobre 2023 - 09:00

Le soin par l’art, de nouvelles propositions pour les malades, l’émergence de nouveaux métiers en santé

Chapitre : Santé et sciences de la vie

Par : Centre Léon Bérard / CHU Sainte Justine – Université de Montréal / CHU Grenoble Alpes

Centre international de recherche contre le cancer (OMS) à Lyon, Biodistrict de Gerland (25 avenue Tony Garnier 69007 Lyon)

Aristote, dans sa Poétique, définissait déjà que le théâtre pouvait agir sur les spectateurs comme une catharsis « La tragédie (…) est une imitation faite par des personnages en action et non au moyen d’un récit, et qui, suscitant pitié et crainte, opère la purgation propre à pareilles émotions » Le terme très médical, « sanitaire », de purgation pour exprimer l’action du théâtre est probablement une des premières introductions à l’action de l’art sur l’homme.

Pourtant ce n’est vraiment qu’au XX e siècle que l’art est consacré au titre de thérapie avec l’émergence des premiers centres d’ergothérapie (réhabilitation par l’apprentissage) et de thérapeutique occupationnelle. 

En 1954, le premier département d’art psychopathologique est ouvert à la Clinique des maladies mentales et de l’encéphale à Paris. Ainsi c’est dans la maladie mentale et plus généralement pour les troubles psychopathologiques que le soin par l’art trouve ses premières applications : 

« L’art-thérapie pose encore la valeur de la production artistique. Facilitant une prise sur l’imaginaire, elle redonne au sujet un élan vital qui s’est étiolé. Elle permet de nouveau de concevoir un espace dans lequel le sujet peut se décoller de sa douleur physique et psychique, tout en inventant ses propres chemins pour y parvenir. »

En région AURA, la culture à l’hôpital est inscrite depuis 2000 dans le projet régional de santé ; elle n’est pas un soin direct, mais comme l’explique le directeur de la stratégie de l’ARS d’alors, sur l’exemple de la ferme théâtre du Vinatier que « deux évaluations successives attestent des changements que ces actions sont susceptibles d’induire dans le fonctionnement des structures tant dans la relation soignant-patient qu’au sein des équipes de soins »

En cancérologie, avec l’avènement des soins oncologiques de support, des propositions existent depuis ces vingt dernières années ; mais ce type soin n’est pas encore organisé comme une offre proposée et accessible pour tous les malades qui pourraient en bénéficier. 

Sur l’impulsion de quelques pionniers et sur la base des expériences décrivant le bénéfice de ces pratiques, une évolution est en marche, avec en particulier l’introduction de l’art-thérapie (un des champs du soin par l’art) comme « une méthode complémentaire aux traitements classiques, qui met à la disposition des malades des moyens d’expression et de communication par l’art, et leur permet de partager leurs sensations. L’art-thérapie oriente le processus de la création chez les patients en explorant et en leur renvoyant leur propre image. L’art-thérapie stimule l’expression de soi à travers la médiation artistique. L’œuvre d’art devient alors une source positive d’inspiration et de communication, qui participe au processus de guérison en améliorant la qualité de vie, aide le malade à gérer ses conflits et son stress. Les stigmates du cancer, telles que la révolte, la tristesse et la peur, mènent invariablement à la dépression et à l’isolement »

Ainsi l’offre d’art thérapie la plus répandue et proposée est celles d’ateliers : ateliers de dessin/peinture, de musique, de danse, d’écriture….

Il existe aussi d’autres modalités de soin par l’art telle la muséothérapie ; En 2016, le Musée des Beaux-Arts de Montréal (MBAM) positionnait ce concept en tête des révolutions à mener pour les musées du 21ème siècle. Arts, musées et thérapie : une innovation séduisante et un nouveau champ d’action en santé ou un concept nébuleux ? La controverse est-elle toujours d’actualité, alors que de nombreuses expériences, avec ou sans art-thérapeutes, existent depuis 2007, sur les potentiels bienfaits thérapeutiques des musées ; les projets Meet Me du MoMA ; Calman à Nice ; Mind, Body, Spirit,  des musées de l’East Midlands  font la preuve de bénéfice en matière de bien-être, de mieux-être et de santé.

Nous souhaitons, dans le cadre des rencontres Jacques Cartier 2023 à Lyon donner un nouvel élan à ces actions de promotion de la santé en proposant un programme transversal sur ces pratiques innovantes ; donner la parole à ceux qui les pratiquent, ceux qui mènent des recherches sur leur impact, déterminer les axes d’accompagnement de leur intégration au parcours de soins de nos malades et ainsi :

  • Favoriser les regards croisés sur les arts en soins, les soins par l’art 
  • Organiser le partage d’expériences entre les champs de la santé mentale, celui de la maladie cancéreuse et plus généralement des pathologies chroniques, en matière de muséothérapie, de musicothérapie (exemple de l’opéra de Montréal), et plus généralement d’art-thérapie ; 
  • Réfléchir au modèle économique de ces interventions de santé innovantes pour une intégration raisonnée dans les parcours des malades,
  • Identifier les compétences et méthodes probantes des professionnels impliqués, leurs filières de formation et leur organisation 
  • Discuter une opportunité de débouchés offerte aux artistes d’intégrer le monde des professions de santé, et aux soignants de développer des compétences dans le domaine des interventions non médicamenteuses 
  • Identifier des axes de développement et de recherche collaboratifs entre équipes du Québec et d’AURA
  • Examiner l’opportunité sociale et économique (débouchés pour les jeunes formés dans les domaines artistiques ou reconversion de soignants souhaitant developper de telles compétences)
  • Offrir l’opportunité d’une réflexion interdisciplinaire (associations de patients, décideurs et acteurs du monde la santé, décideurs et acteurs du monde de l’art, écoles d’art-thérapie) en  invitant à la concertation des conférenciers issus du monde de la santé (Pr Garel Patricia, Pr Blay Jean-Yves, Pr Mireille Mousseau, … ) et ceux du monde de la muséologie, de la musicologie et de l’art thérapie (Nathalie Bondil, Pierre Vachon, Fabrice Chardon…)

Programme

  • 9h00 Accueil café et émargement

  • 9h30-9h45 Accueil des participants et Introduction au programme

    • Dr Fadila Farsi, Directrice, Dispositif Spécifique Régional ONCO-AURA
    • Patricia Garel, Psychiatre, CHU Sainte-Justine
  • 9h45-10H05 La cancérologie intégrative, les soins de supports et les innovations de parcours

    • Jean-Yves Blay, Directeur général du Centre Léon Bérard, Président, Fédération Unicancer
  • Session de Communications 1

    • Christelle Galvez, Directrice des soins infirmiers, Centre Léon Bérard
    • Mireille Mousseau, Oncologue médical, chef de service, Centre Hospitalo-universitaire Grenoble-Alpes (CHUGA)
  • 10h05-10h45 Approches plurielles du soin et de la santé

    • Sarah Carvallo, Professeure d’université en philosophie, Université de Franche Comté/ENS Lyon
  • 10h45-10h50 discussion

  • 10h50-11h10 Le soin par l’art : les expériences en muséologie

    • Nathalie Bondil, Directrice du Musée et des Expositions, Institut du monde arabe (Paris)
  • 11h10-11h15 discussion

  • 11h15-11h35 Le soin par l’art : l’expérience en opéra et musicologie

    • Pierre Vachon, Musicologue, Montréal
  • 11h35-11h40 discussion

  • 11h40-11h50 : Pause café

  • Session de Communications 2

    • Julien Biaudet, Responsable Prévention primaire et Promotion de la santé, Centre Léon Bérard
    • Marine Delaunay, Cheffe de projet Prévention, Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes (CLARA)
  • 11h50-12h10 La recherche évaluative des projets « art et santé » : l’expérience du projet Espace Transition sur 15 ans

    • Kim Archambault, Professeure adjointe à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal et chercheuse associée au centre de recherche, CHU Sainte-Justine (Montréal, Qc)
  • 12h10-12h15 discussion

  • 12h15-12h45 : Ateliers arts à l’hôpital : de la création artistique au soin

    • Perrine Marec-Berard, Pédiatre et administratrice, IHOPe – Lyon
    • Marion Beaufront, Coordinatrice association/animation, IHOPe
  • 12h45-13h00 discussion

  • 13h-14h Déjeuner et visite des posters-affiches/notation pour le prix

14h-14h35 Table ronde /Les enjeux et les stratégies de développement gagnantes

  • Animation : Marine Delaunay, Cheffe de projet Prévention, Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes (CLARA) ; Patrick Vadenbergh, Président, Association Santé Mentale et Communautés

Intervenants :

  • Fabrice Chardon, Psychologue clinicien et art-thérapeute – Directeur d’enseignements et de recherche, Afratapem, école d’art-thérapie de Tours 
  • Fabienne Couvreur, Directrice, Ligue contre le cancer de la Loire 
  • Laure Mayoud, Psychologue clinicienne, Fondatrice Association « L’invitation à la beauté »
  • Isabelle Sanchez, Coordination générale, Espace Transition (Montréal) 
  • Lionel Perrier, Responsable pôle innovations et stratégies de santé, Centre Léon Bérard

14h45-15h00 Discussion

15h00-16h00 Ateliers de recommandations pragmatiques

La place des prescriptions culturelles® dans les parcours de soins

  • Participants : tous 
  • Animation : Dr Hélène Labrosse (pharmacien-directrice adjointe ONCO-AURA) ; Dr Isabelle Van Praagh (oncologue-CRLCC Jean Perrin à Clermont-Ferrand) ; Mme Pascale Sontag (cadre de santé ; présidente de l’AFITCH-OR) ; Mme Isabelle Sanchez, Coordination générale (Espace Transition – CHU Sainte-Justine)
  • 16h-16H30 restitution des 2 ateliers

    • Hélène Labrosse, Pharmacien hospitalier et directrice adjointe, Dispositif Spécifique Régional de Cancérologie ONCO AURA
    • Isabelle Van Praagh, Oncologue médical et présidiente de la commission médicale d’établissement, CRLCC Jean Perrin (Clermont-Ferrand)
    • Isabelle Sanchez, Coordination générale, Espace Transition – CHU Sainte-Justine (Montréal)
    • Pascale Sontag , Infirmière, adjointe à la Direction des Soins sur les Parcours, Centre Léon Bérard
  • 16h30-17h Conférence de clôture : Ce que le développement du soin par l’art peut apporter à la cancérologie, à la qualité de vie des patients ; conclusion et perspectives

    • Patricia Garel, Psychiatre, CHU Sainte-Justine
    • Mireille Mousseau, Oncologue médical, chef de service, Centre Hospitalo-universitaire Grenoble-Alpes (CHUGA)
  • 17h00 Clôture et remerciements

    • Dr Fadila Farsi, Directrice, Dispositif Spécifique Régional ONCO-AURA

Intervenants

Dr Fadila Farsi

Directrice

Dispositif Spécifique Régional ONCO-AURA

Patricia Garel

Psychiatre

CHU Sainte-Justine

Jean-Yves Blay

Directeur général du Centre Léon Bérard, Président

Fédération Unicancer

Christelle Galvez

Directrice des soins infirmiers

Centre Léon Bérard

Mireille Mousseau

Oncologue médical, chef de service

Centre Hospitalo-universitaire Grenoble-Alpes (CHUGA)

Sarah Carvallo

Professeure d'université en philosophie

Université de Franche Comté/ENS Lyon

Nathalie Bondil

Directrice du Musée et des Expositions

Institut du monde arabe (Paris)

Pierre Vachon

Musicologue

Montréal

Julien Biaudet

Responsable Prévention primaire et Promotion de la santé

Centre Léon Bérard

Marine Delaunay

Cheffe de projet Prévention

Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes (CLARA)

Kim Archambault

Professeure adjointe à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal et chercheuse associée au centre de recherche

CHU Sainte-Justine (Montréal, Qc)

Fabrice Chardon

Psychologue clinicien et art-thérapeute - Directeur d'enseignements et de recherche

Afratapem, école d'art-thérapie de Tours

Fabienne Couvreur

Directrice

Ligue contre le cancer de la Loire

Isabelle Sanchez

Coordination générale

Espace Transition - CHU Sainte-Justine (Montréal)

Lionel Perrier

Responsable pôle innovations et stratégies de santé

Centre Léon Bérard

Patrick Vadenbergh

Président

Association Santé Mentale et Communautés

Hélène Labrosse

Pharmacien hospitalier et directrice adjointe

Dispositif Spécifique Régional de Cancérologie ONCO AURA

Isabelle Van Praagh

Oncologue médical et présidiente de la commission médicale d'établissement

CRLCC Jean Perrin (Clermont-Ferrand)

sontag

Pascale Sontag 

Infirmière, adjointe à la Direction des Soins sur les Parcours

Centre Léon Bérard

Laure Mayoud

Psychologue clinicienne

Fondatrice Association « L’invitation à la beauté »

Marion Beaufront

Coordinatrice association/animation

IHOPe

Perrine Marec-Berard

Pédiatre et administratrice

IHOPe - Lyon